La recherche et la formation




Cette page traite de la formation et de la recherche dans le domaine de l'éolien. Vous trouverez une liste de sites et d'établissement dispensant des formations dans l'éolien ou plus généralement dans les énergies renouvelables.

Formations

Danemark

Master

  • Master in Wind Energy

Continuing Education at Aalborg University voir http://www.windmaster.aau.dk/

Aalborg University
Sohngaardsholmsvej 57
DK-9000 Aalborg
Denmark
Phone: +45 9940 8530
  • Erasmus Mundus European Wind Energy Master (EWEM)

Un Master Européen offert par 4 universités Européennes réputées en recherches en énergie éolienne:

  • Technical University of Denmark (DTU)
  • Delft University of Technologie (TU Delft)
  • Norwegian University of Science and Technology (NTNU)
  • Carl von Ossietzky University in Oldenburg.

Possibilités de recevoir une bourse Erasmus Mundus.

Pour plus d'informations: http://www.windenergymaster.eu ou ewem [at] tudelft [dot] nl

MSc

  • MSc in Wind Energy

Voir http://www.dtu.dk

Anker Engelundsvej 1
101A DK-2800 Kgs. Lyngby
dtu [at] dtu [dot] dk
Tel +45 45 25 25 25
VAT 30 06 09 46

France

BAC Pro

  • Génie électrotechnique

Une cinquantaine d’heures sont dédiées au solaire et à l’éolien. Les étudiants travaillent sur 3 projets de système de pompage solaire qu’ils vont installer dans 3 communautés au Burkina Faso. Cette action est réalisée en partenariat avec l’association Afri-Carriat Énergie. Cette année, une maquette biénergie (solaire et éolien), créée pour la Fête de la science, est en cours de finalisation.

Lycée Carriat
1, rue Crouy
01000 Bourg-en-Bresse
Tél. : 04 74 32 18 48
ce [dot] 0010016m [at] ac [dash] lyon [dot] fr

Formations complémentaires

  • Technicien maintenance de parc éolien

Financée par la Région Picardie, cette formation est proposée dans le cadre du dispositif qualifiant. Elle débutera en novembre 2011 au Lycée Edouard Branly à Amiens.

D'une durée de 8 mois environ elle est constituée de périodes de formation en centre (580 heures) et en entreprise (420 heures). Elle propose des modules de secourisme du travail, sécurité du travail en hauteur, connaissance du milieu éolien, maintenance mécanique et hydraulique, plasturgie, qualité et protection de l'environnement, mais aussi d'informatique, de management et d'anglais technique…Des savoirs et des savoir-faire pour trouver un emploi durable.

Elle est accessible aux titulaires d'un BTS industriel ou d'un bac pro avec 3 années d'expérience dans le domaine de la maintenance.

Lycée Edouard Branly
70 Boulevard de Saint Quentin
80094 Amiens
Tél. : +33 (0)3 22 53 49 60
http://www.lycee-branly.fr/
  • Maintenance éolienne

Lancée à la rentrée 2006 en partenariat avec le centre de formation allemand sur l’éolien BZEE, cet enseignement vise à former des techniciens de maintenance spécialisés dans l’éolien. L’option Anglais technique est destinée aux étudiants titulaires d’un bac pro Mécanique, Électrotechnique ou Maintenance. L’option Management d’une équipe s’adresse aux titulaires d’un BTS industriel ou d’un DUT Génie électrique ou Mécanique ou encore Maintenance. La formation est aussi ouverte aux adultes en formation continue. Le stage dure huit mois.

Lycée François-Bazin
145, av. Charles-de-Gaulle
08109 Charleville-Mézières Cedex
Tél. : +33 (0)3 24 56 81 38
  • FCIL “technicien de maintenance des parcs éoliens”

La formation dure 22 semaines dont 6 semaines de stage en entreprise.

Lycée Pro Raoul MORTIER
72, av. de l'Europe
BP 9, 86501 Montmorillon
Tel. : +33 (0)5 49 83 06 16
Fax. : +33 (0)5 49 91 57 24
Ce [dot] 0860029p [at] ac [dash] poitiers [dot] fr
www.raoul-mortier.fr
  • UIMM 21 - Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie Côte-d'Or (21)

Le 23 juin 2011, l'UIMM initie le lancement d'une formation en maintenance éolienne pour répondre aux besoins des constructeurs.

Le parcours de formation, financé par Pôle Emploi et le Conseil régional de Bourgogne, vise les demandeurs d’emploi titulaires d’un baccalauréat professionnel avec une bonne maîtrise de l’anglais (une partie de la formation étant dispensée dans cette langue) et des aptitudes au travail en hauteur.

UIMM Côte-d'Or (Union des Industries et des Métiers de la la Métallurgie)
Maison des Entreprises
6, allée André Bourland
BP 67007
21070 DIJON CEDEX
Tel. : +33 (0)3 80 77 85 11
Fax. : +33 (0)3 80 77 85 01
uimm21 [at] maisondesentreprises [dot] com
http://www.uimm21.com/fr

Formations continues courtes

  • Grand Éolien - Analyse globale des projets de parcs éoliens raccordes au réseau

Le stage de l’Ademe forme des professionnels souhaitant acquérir ou parfaire une connaissance méthodologique et pratique du montage de grands projets éoliens. Faire aussi le point sur l’état de l’art, la stratégie des acteurs, et l’évolution du marché. Ces projets concernent la mise en œuvre de parcs éoliens raccordés au réseau (puissance unitaire des machines de 500 kW à 2,5 MW). Interventions de professionnels et visites de centrales éoliennes proches du château de Lastours.

Publics visés : ingénieurs et techniciens des bureaux d’études, maîtres d’ouvrage, sociétés de production/distribution, formateurs, responsables d’ONG.
Dates et lieux : du 19 au 23 mai, du 08 au 12 septembre et du 24 au 28 novembre. Les stages ont lieu en région.
Tarif : 2 100 €.

Ademe
27, rue Louis-Vicat
75737 Paris Cedex 15
Tél. : 01 47 65 22 94
jacqueline [dot] jeantet [at] ademe [dot] fr

  • Conduite d'un projet éolien

Cette formation de 3 jours porte sur la conduite d’un projet éolien. Elle est destinée aux agents de l’État impliqués dans des projets éoliens (DDE, DIREN, DRIRE, DDASS, SDAP, ONCFS…). Objectif : être capable de suivre et d’instruire un projet dans le respect des règles d’urbanisme et d’environnement. Le stage inclut la visite d’un parc éolien récent.

Publics visés : les agents du service public.
Dates et lieux : deux sessions cette année : la première a lieu du 18 au 20 mars en Languedoc-Roussillon, la seconde du 7 au 9 octobre en Eure-et-Loir.

Ifore
Inscriptions : S. Rohan
Tél. : 01 42 19 17 80
http://www.ifore.ecologie.gouv.fr

Différents stages d'une semaine sur l'auto-construction d'une éolienne de type Piggott.

Ti'eole - énergies éoliennes
4, Côte des Chapeliers
26000 Valence
Tél. : +33 (0)6 67 74 21 21
Fax: +33 (0)9 53 07 55 97
info [at] tieole [dot] com
http://www.tieole.com/index.cfm?pageid=41

BTS

  • Électrotechnique

Le Lycée Le Dantec s’est équipé d’une éolienne, d’une installation solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire, et devrait agrandir ses aménagements photovoltaïques existants. Ces structures serviront également à la nouvelle licence professionnelle ECBI (Équipements communicants pour les bâtiments et les infrastructures) qui ouvrira à la rentrée 2008.

Lycée Le Dantec
Rue Cordiers
22300 Lannion
Tél. : 02 96 05 61 71

DUT

  • Génie électrique et informatique industrielle

Les étudiants en 2e année d’IUT-Génie électrique et informatique industrielle (GEII) peuvent choisir un module sur les renouvelables. Soit 30 h pour aborder l’éolien, le solaire et la petite hydroélectricité, à partir d’études de sites.

La liste des IUT-GEII est à consulter sur les sites : http://www.gesi.asso.fr et http://www.iut-geii.org

Licence Professionnelle

  • Licence professionnelle mention : Maintenance des systèmes pluritechniques Spécialité : Chef d’Opération Maintenance en éolien Offshore
Institut Universitaire de Technologie de Saint Nazaire
58, rue Michel Ange
BP 420 44606 Saint Nazaire Cedex FRANCE
http://www.iut-sn.univ-nantes.fr
Patrice [dot] Dupuis [at] univ [dash] nantes [dot] fr

  • Sciences et technologies des énergies renouvelables (STER)

Première du genre dédiée aux énergies renouvelables en France, la licence STER s’est dédoublée entre chaleur et électricité à la rentrée 2007. D’un côté, la licence STER Systèmes électriques détaille l’éolien, le photovoltaïque, la micro-hydraulique, la maîtrise de la demande d’électricité… De l’autre, la licence STER Systèmes thermiques traite du solaire thermique, bois-énergie, biogaz, efficacité énergétique des bâtiments… Au total, 350 h d’enseignement sont consacrées aux renouvelables.

Stage : 16 semaines.
Métiers ciblés : chargé d’études, chargé d’affaires, gestionnaire de projet, économe de flux, animateur énergie, chef d’équipe installation et maintenance.
chaque année, des stages sont menés dans des pays en développement. Un quart des places de la licence sont disponibles pour la formation continue (Cif, demandeurs d’emploi, plan de reconversion…).

IUT de Tarbes
Université Paul-Sabatier
Toulouse 3
57, av. d’Azereix – BP 1 624 65016
Tarbes Cedex
Tél. : 05 62 56 35 03
http://licence-ster.iut-tarbes.fr
licence [dot] ster [at] iut [dash] tarbes [dot] fr

  • Maitrise de l'énergie et des énergies renouvelables (MEER)

L’IUT de Marseille propose, depuis septembre 2006, une licence professionnelle Énergie et génie climatique mention Maîtrise de l’énergie et énergies renouvelables. Places disponibles en formation continue. Au programme : maîtrise de l’énergie, énergies renouvelables et haute qualité environnementale.

Stage : 3 mois.
Métiers ciblés : agent de développement, animateur énergie, conseiller information énergie, technico-commercial, etc.

IUT de Marseille Département Génie thermique et énergie
142, traverse Charles-Susini – BP 157
13388 Marseille Cedex 13
Tél. : 04 91 28 9306
http://lpmde.free.fr
herve [dot] ferrato [at] univ [dash] cezanne [dot] fr

  • Énergie et génie climatique, management des énergies renouvelables

Cette licence, créée en septembre 2007, forme aux renouvelables et à leur stockage (solaire, éolien, géothermie, biomasse, hydrogène, hydraulique…), ainsi qu’au management (droit, gestion de projet, communication, comptabilité…). Au total, 330 h de formation (sur 450) sont consacrées aux renouvelables. Un projet suivi par un tuteur ainsi qu’un stage de 16 semaines font également partie du cursus. La licence est ouverte à tous les BAC+2 tournés vers les sciences exactes mais aussi vers le management et la création d’entreprise.

Université de Corse Faculté des Sciences et Techniques
Campus Grossetti – BP 52
20250 Corte
Tél. : 04 95 52 41 30
http://fst.univ-corse.fr
marc [dot] muselli [at] univ [dash] corse [dot] fr

  • Efficacité énergétique et énergies renouvelables (3ER)

Cette licence a ouvert en septembre 2007. Avec l’efficacité énergétique comme fil conducteur, les élèves sont formés au solaire thermique et photovoltaïque, à l’éolien, à la micro-hydroélectricité, au bois-énergie, au biogaz… Objectif : savoir prendre les meilleures décisions dans un contexte énergétique complexe.

Stage : 14 semaines.
Métiers ciblés : responsable de l’efficacité énergétique, conducteur de travaux, chef de projet, responsable de site de production renouvelables, chargé d’affaires, conseil et communication en énergie.
À noter : la moitié des places sont offertes à la formation continue (pour les demandeurs d’emploi et salariés, possibilité de financement par un Congé individuel de formation, un Droit individuel à la formation, une période de professionnalisation…).

IUT d’Évry Dpt Génie thermique et énergie
Château La Fontaine
Chemin de la Tuilerie
91731 Brétigny-sur-Orge
Tél. : 01 69 47 79 30
http://www.iut.univ-evry.fr
<g.breau@iut.univ_evry.fr>
jf [dot] maillard [at] iut [dot] univ [dash] evry [dot] fr

  • Ingénierie intégrée pour la conception et la gestion des systèmes à énergies renouvelables et alternatives (SERA)

Lancée en 2006, cette licence s’appuie sur les compétences de l’unité de formation et de recherche (UFR) des sciences et techniques de l’université du Havre, et sur celles de la plateforme technologique de Fécamp. Objectif : apporter des compléments théoriques et des aptitudes pratiques en matière d’ingénierie des systèmes énergétiques et des systèmes couplés électriquement. Un accent particulier est mis sur les filières de l’éolien, du solaire photovoltaïque, de la pile à combustible ainsi que sur la thermique des bâtiments.

Stage : 14 semaines.
Métiers ciblés : technico-commercial, chargé d’affaires, animateur conseiller, assistant de bureau d’études, production d’énergie, chargé de mission…
À noter : la moitié des enseignements est assurée par des professionnels.

UFR des sciences et techniques, Université du Havre
25, rue Philippe-Lebon – BP 540
76058 Le Havre Cedex
Tél. : 02 32 74 43 52
http://www.univ-lehavre.fr
nicole [dot] greaume [at] univ [dash] lehavre [dot] fr

Licence

  • Énergie éolienne et photovoltaïque

Lancée en octobre 2006 par le Conservatoire national des arts et métiers, cette licence Sciences et techniques industrielles, mention Génie électrique, mécanique, matériaux, énergétique, s’effectue en alternance (2 semaines en formation puis 1 mois en entreprise) sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. La formation aborde aussi bien les aspects montage de dossier, mise en œuvre, exploitation… que les aspects techniques de l’éolien, du photovoltaïque et du génie électrique.

Métiers ciblés : développeur de sites éoliens, technicien spécialiste du raccordement électrique, développeur de centrales photovoltaïques, agent d’exploitation, technicien qualifié pour les interventions sur site

Cnam Rhône-Alpes
Toufiké Henni-Chebra
Tél. : 04 78 58 30 99
toufike [dot] henni [dash] chebra [at] cnam [dot] fr
Cnam Lorraine
Philippe Arnould
Tél. : 03 83 85 49 00
parnould [at] cnam [dash] lorraine [dot] fr

Master

  • Systèmes énergétiques et énergies renouvelables (SEER)

Le master SEER a été impulsé par l’équipe Énergies renouvelables du CNRS et de l’université de Corse. Au programme : production et stockage d’énergie (éolien, solaire thermique, photovoltaïque, pile à combustible), techniques expérimentales des renouvelables, politiques énergétiques…

Stage : 4 mois en M2.
Métiers ciblés : ingénieur bureau d’études fluides, engineering et développement, industries, offices régionaux ou nationaux…
À noter : la formation dispose d’un banc expérimental solaire thermique, d’une façade photovoltaïque, ainsi que d’un banc expérimental éolien de 1 kW avec batteries et injection sur le réseau. Master labellisé par le pôle de compétitivité Capenergies.

Université de Corte Campus Grossetti
BP 52 – 20250 Corte
Tél. : 04 95 52 41 30
Université de Corse
Master SEER
philippe [dot] poggi [at] univ [dash] corse [dot] fr

Mastère Européen

  • Énergies renouvelables

Montée par les institutions d’enseignement supérieur membres du réseau EUREC (European Renewable Energy Centers Agency), cette formation très technique se déroule sur un an, divisé en trois sessions à effectuer dans au moins deux pays de l’Union européenne. Après un tronc commun à l’École des mines de Paris à Sophia-Antipolis, dans les universités d’Oldenburg (Allemagne), de Saragosse (Espagne) ou de Loughborough (Angleterre), les étudiants se spécialisent dans une technologie : biomasse (Saragosse), photovoltaïque (Newcastle, Angleterre), systèmes hybrides (Kassel, Allemagne), bâtiment durable ou éolien (Athènes, Grèce). Les enseignements sont dispensés dans la langue du pays pour le tronc commun et en anglais pour les spécialisations. Le contact avec des enseignants d’autres pays européens offre aux étudiants une vision internationale du marché des renouvelables.

Stage : 6 mois.
Métiers ciblés : ingénieur de développement ou de R&D, chef d’entreprise, consultant, bureau d’études, cabinet de conseil…
Tarif : 7 000 € environ.
À noter : cinquante étudiants (de 10 à 15 à Sophia-Antipolis) sont recrutés au niveau bac+5.

École des mines de Paris
1, rue Claude-Daunesse – BP207
06904 Sophia-Antipolis Cedex
Tél. : 04 93 95 74 07
http://www.eurec.be
lyliane [dot] louault [at] ensmp [dot] fr

La recherche

Europe

États-Unis

Voir aussi

Liens externes

Vous aussi
participez au projet !